Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? Eva Joly

Publié le par Geneviève

éditions Les arènes

Un témoignage dense et solide du monde des affaires et des multinationales : se considérant au dessus des lois. La corruption et le détournement de sommes colossales sont désormais quasiment la règle.
GL

Eva Joly a conduit l'instruction sur les détournements de fonds par les dirigeants de la première entreprise française de l'époque : Elf. Une enquête de plusieurs années qu'elle retrace patiemment, témoignant des pressions extrêmes qu'elle a subies. Elle est désormais conseiller auprès du gouvernement de Norvège (son pays d'origine) pour lutter contre la grande corruption internationale. Elle a lancé une initiative soutenue par de nombreuses personnes : la déclaration de Paris : www.declarationdeparis.org

Extraits :

Nous vivons dans un étrange pays (la France, NDLR), où les vols de scellés, les écoutes sauvages, les filatures, les coups tordus, ces pratiques extraordinaires sont presque devenues notre ordinaire... Qui s'en émeut encore en France ? Dix ans durant, dans les dossiers que j'ai instruits, ne serait-ce que partiellement, la destruction des archives m'est apparue comme un sport national. [suite d'exemples où l'on retrouve le Crédit Lyonnais, la banque franco-gabonnaise...]



J'entends alors ce dialogue stupéfiant
, à haute voix, entre Alfred Sirven et son avocat :
Maitre Turcon : "Il y a encore un salopard de journaliste projuges qui a fait un article contre nous dans Le Point"
Alfred Sirven : "Mais comment se fait-il qu'il y ait encore des journalistes projuges ? Je croyais que le problème était réglé..."
Maitre Turcon : "Ne t'inquiète pas. On s'est occupé de lui. Sa carrière est terminée."

Commenter cet article